PASSER DE L’AUTRE CÔTÉ
Le bar à saké.
Le bar à saké.

LE BAR À SAKÉ ET SON LOUNGE

« Au Japon, la lune est un astre qui porte bonheur et sous la lumière duquel, on aime boire le saké », si l’on en croit le répertoire du théâtre traditionnel Kyôgen.

La passion de Joël Robuchon pour le saké se partage tranquillement au bar du 184 rue du Faubourg Saint-Honoré.

Ici, « la boisson des dieux » se donne à découvrir à travers différents stades de polissage : le Dassaï 50, où il ne reste après polissage que 50% de la taille initiale du grain de riz, le Dassaï 39 où il ne reste que 39%... Le Dassaï 23 est le plus prestigieux.

Installés face au mur-vitrine de bouteilles de saké, on savoure les variations de ton d’une boisson plus facile d’accès qu’il n’y paraît.

On prend le temps, soudain, de découvrir quelle patience convient au polissage du riz.
"  "
Le saké occupe une place primordiale dans la gastronomie nippone. Etonnant qu’il soit si peu connu en Europe. On le confond parfois avec le spiritueux chinois.

Découvrir le saké japonais c’est littéralement partir à la conquête des saveurs des plats.

Contrairement au vin, explique Manuel da Motta Veiga, sommelier et ambassadeur Dassaï en Europe, on recherche dans le saké la pureté et la délicatesses des arômes, davantage que leur force.

Sa dégustation, proche de celle du vin, révèle des nuances encore plus subtiles. On s’intéresse aux aspects visuels (comme la pureté et la brillance), mais aussi à l’olfactif et au gustatif.
Les cocktails faits maison.
Les cocktails faits maison.
« Je suis tombé amoureux,
Dassaï est le meilleur saké que j’aie jamais goûté » J.Robuchon
Nos assortiments sushis.
Nos assortiments sushis.
Nos cocltails faits maison.
Nos cocltails faits maison.
Joël Robuchon n’y va pas par quatre chemins : « Je suis tombé amoureux, Dassaï est le meilleur saké que j’aie jamais goûté ».

Tournez votre saké d’un geste large dans son verre à pied, comme le vin, il a besoin d’être oxygéné.

Téméraire, essayez le Dassaï chaud. Intrigué, commandez le Dassaï pétillant, qui promet d’être délicieusement « croquant ».

Les adeptes d’exotisme opteront pour un cocktail Dassaï, comme le Dassaï Bellini à la pêche et au citron, ou le délicat Dassaï Flower Sour à la grenadine et à la liqueur de violette.

Assis au comptoir, en écoutant les histoires d’un saké fabriqué ailleurs, on aperçoit le chef pâtissier travailler ses créations, on entend les gourmands du salon de thé partager les émois de la découverte.
Les sakés Dassaï.
Les sakés Dassaï.